Augmenter sa visibilité et Cultiver sa présence de Leader (partie 1)


Le Savoir Etre – 11 Soft Skills pour Augmenter sa Visibilité et Cultiver sa présence de Leader

Comment se fait-il que toutes les têtes se tournent quand elle pénètre dans la pièce ? Pourquoi tous les collègues se taisent dès qu’il prend la parole, suspendus à ses lèvres ?

A statut égal, pourquoi certaines personnes sont mieux considérées que d’autres ?

Qu’est-ce qui leur assure le respect et l’attention instantanés de leurs homologues ?

Sortir du lot n’est pas inné, c’est au contraire une compétence qui peut s’apprendre.

 

Le Charisme du Leader

Certains l’appellent la présence du Leader, d’autres le Charisme du Leader. Quoi qu’il en soit, il s’agit de la puissance du rayonnement qui se dégage des Leaders à succès tout au long de leurs journées.

La Harvard Business Review définit le charisme du leader comme ‘la capacité à dégager une confiance mature, l’impression que vous pouvez prendre le dessus sur n’importe quelle situation éprouvante et imprévisible ; prendre des décisions difficiles selon le bon tempo et trouver votre place au milieu des autres membres talentueux et ambitieux du comité exécutif.’

Les personnes au fort charisme de leader sont ancrées, énergisées et déterminées dans tout ce qu’elles entreprennent. Elles s’investissent avec passion dans leur travail et sont toujours prêtes à se lancer dans l’action.

Voici 11 manières ‘soft’ de cultiver cette présence :

1 Le calme et la confiance

Comment se fait-il que certains leaders restent calmes et confiants quand quelque chose s’écarte du plan tout tracé? La plupart du temps, cette posture confiante provient non seulement de l’expérience mais aussi de la PRÉPARATION. Rien ne remplacera jamais le temps dévolu à la préparation d’une réunion ou d’une présentation. Même une réunion improvisée avec votre patron mérite 5 minutes de réflexion tranquille pour rassembler vos idées et prioriser les enjeux.

Une bonne préparation ne signifie pas uniquement prendre connaissance du sujet, synthétiser et prioriser vos idées; mais aussi la prise de conscience des motivations des parties  auxquelles vous allez présenter l’information. Répondre à leurs attentes sous-entend la découverte préalable de leurs attentes.  Ceci permet d’aller au-delà et renvoyer une image de confiance qui vous permet de prendre des décisions avec conviction. Respirez profondément trois fois dans la connaissance que vous êtes prêt et apte pour la tâche. Puis traversez la pièce la tête haute, avec conviction et énoncez haut et fort vos certitudes.

2 Le réseautage

Une technique classique des leaders est de s’investir dans des groupes de travail transverses. Cela permet de rencontrer des décisionnaires dans des conditions plus détendues et d’être davantage soi-même.

3 L’Alignement

Les bons leaders considèrent que chaque tâche est une véritable mission. Ils rayonnent d’enthousiasme et savent que leurs actions auront une influence sur les objectifs de leur organisation. Est-ce que vos objectifs de développement personnel et les buts de votre département sont alignés avec les objectifs de l’entreprise? Si vous n’en êtes pas certains, demandez autour de vous pour obtenir les perspectives sur la vision et les priorités organisationnelles. Puis assurez-vous que les objectifs de votre service sont également alignés en conséquence. La CLARIFICATION des objectifs business et l’identification des objectifs de développement personnel sont une première étape dans le processus d’alignement.

4 La passion

Les leaders à succès ne font pas que communiquer une passion pour leur travail, mais également une passion pour les HOMMES. Montrez-vous un intérêt dans le développement et les contributions de votre équipe? Comment les sollicitez-vous? Votre capacité à reconnaître et encourager les membres de votre équipe avec du renforcement positif autour du travail bien fait peut faire une grande différence en termes d’adhésion, respect, et résultats.

QUAND – QUOI- COMMENT ?

Identifier le bon moment, le bon contenu et la bonne manière de communiquer votre perspective et obtenir les leurs, puis comprendre le pouvoir du silence…

5 Favoriser l’engagement avec de BONNES QUESTIONS 

Etre un bon leader n’exige pas forcément tenir de longs discours, mais aussi faire preuve de curiosité envers les avis de vos collègues. La meilleure façon de les impliquer et de capter leur attention est de poser les bonnes questions en appliquant la règle du 75 / 25 (écoute/questionnement). Les gens adorent qu’on les sollicite et parler d’eux. Poser des questions ouvertes et dénuées de jugement fait toute la différence. Quand vous posez des questions, restez brefs, à propos et focalisés sur le présent et le futur. Commencer par “quoi” et “comment” ouvre le champ pour une stimulation cérébrale créatrice. Attention : les questions commençant par “pourquoi” peuvent mettre les gens sur la défensif, et celles qui sont focalisées sur le passé peuvent bloquer inutilement.

6 l’Empathie

Faire preuve d’un intérêt sincère pour ses collaborateurs directs ou indirects est accessible dans chacun de ses actes professionnels quotidiens. Ainsi vous deviendrez un véritable aimant avec lequel tout le monde souhaite travailler.

7 Donner le bon exemple

Les mots ont leur importance, et les actions encore plus. Prenez conscience que vous êtes constamment en train d’inspirer les membres de votre équipe et vos collègues. Quelle image voulez-vous donner ?

Les leaders au sommet de leur art savent donner le bon exemple en étant loyaux et en respectant leurs mentors et supérieurs. C’est d’ailleurs une des clés de leur succès. Nous apprenons en étant un suiveur et cela permet d’observer et d’imiter les leaders respectés, établir le lien avec votre auditoire, bâtir votre crédibilité et gagner leur confiance quand nous devenons nous-même un leader.

8 Les ‘jeux politiques’

Vous préférez travailler seul? Vous n’aimez pas les jeux politiques? Pensez-vous que jouer le jeu politique sonne faux?

Une partie du développement de son leadership consiste à se faire connaître et de se montrer utile. A vous de décider dans quelle mesure et à quel prix vous souhaitez protéger votre vie privée. Si ce n’est pas dans votre nature d’assister à tous les meetings municipaux ou de vous engager dans toutes les initiatives, faire un petit effort pour vous impliquer peut vraiment faire la différence. Pour ne pas trop épuiser votre énergie, si vous avez le pouvoir de choisir, décidez quelle ‘task force’ ou ‘think tank’ résonne le mieux avec votre style personnel et prenez le leadership d’un sujet.

9 Gérer sa hiérarchie

Parfois, sortir du lot implique de convaincre votre patron que vous êtes capable de pallier ses absences. Quels sont les besoins de votre boss ? Si vous ne le savez pas, creusez ses préoccupations. Un déjeuner ou un café informel peut lui permettre de se livrer davantage. Une autre manière de gagner la reconnaissance de sa hiérarchie est de préparer et de leur présenter des propositions. n’ayez pas peur / prendre le temps de vous mettre en avant.

10 Avoir de la bonne constitution

Avoir du succès implique aussi une certaine force de caractère. Etes-vous le genre de personne avec laquelle les gens aiment travailler en raison de votre bon caractère et de votre efficacité ? Ou bien votre personnalité a-t-elle tendance à vous empêcher de créer de bonnes relations avec vos collègues ? Si vous montrez de l’impatience en haussant la voix ou en tapotant vos doigts, il vaudrait peut-être mieux envisager de trouver d’autres moyens de gérer vos émotions.

11 Le questionnement et l’écoute…

Si vous avez tendance à prononcer votre désaccord quand (vous vous sentez dans l’inconfortable ou étonné par une perspective présentée, décidez-vous à poser calmement une question ouverte à la place, puis ECOUTER attentivement pour la réponse. Une bonne question posée avec une réelle curiosité peut faire beaucoup pour gagner des alliés et rehausser votre image. Garder son calme en écoutant avec intérêt dans l’adversité force l’admiration.

La confiance dégagée par une forte présence du Leader crée un espace pour prendre des décisions posées et assumées. Cette confiance donne également le courage de dire “non” à la pression négative à la fois sur le lieu de travail et en dehors de celui-ci. Cela permet de rester debout pendant les périodes difficiles, accepter les embûches avec dignité, et de s’adapter rapidement aux nouvelles situations. Commencez à créer votre propre présence du leader aujourd’hui!

© Dana Lefeuvre, 2017